Faut-il mettre des limites à l’Intelligence Artificielle ?

"L'intelligence artificielle n'est rien comparée à la stupidité naturelle". Thomas Edison

« L’intelligence artificielle n’est rien comparée à la stupidité naturelle ». Thomas Edison

Il existe trois types d’Intelligence Artificielle :

L’intelligence artificielle restreinte ou ANI

Il s’agit ici d’un ordinateur aussi doué qu’un humain voir plus mais en mesure de réaliser une seule tâche précise. Aujourd’hui l’ANI est capable d’apprendre pour évoluer et s’améliorer et plus uniquement suivre son algorithme pré-déterminé.

L’intelligence artificielle forte ou l’AGI

Il s’agit d’un ordinateur avec les mêmes facultés qu’un humain dans l’ensemble des domaines. Celle-ci n’est pas encore réelle. Ici, l’ordinateur est capable d’apprendre à partir de ses propres expériences dans n’importe quels domaines.

La Superintelligence artificielle ou ASI

Petite fille de l’AGI citée précédemment. Il s’agit en tout point de surpasser l’homme

Je vous invite à regarder cette vidéo du docteur Laurent Alexandre, un grand spécialiste des #NBIC

 

Pour completer, le site ZDNET avait réalisé un article excellent nommé l’intelligence artificielle cumule ses détracteurs

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
rssyoutube

Nicolas Préteceille

Passionné de marketing digital, d'e-commerce et d'IoT, j'ai rejoint le MBA Responsable E-Business et E-Marketing (MBA MCI) à l'Institut Léonard de Vinci

You may also like...

2 Responses

  1. Devrent dit :

    Il est en effet urgent de définir les limites à l’intelligence artificielle à l’heure où le cloud computing va permettre aux robots d’apprendre via le cloud et ainsi alimenter les bases de connaissances de l’ensemble des congénères. On peut donc imaginer une capacité sans limite à optimiser les facultés et à ne plus être bordés par les lois et les limites définies préalablement par les humains. Il faut également définit la responsabilité juridique en cas de débordements par ces derniers ou d’incidents comme des accidents volontaires ou non par les robots vis à vis des humains voire vis à vis d’autres robots.

    • Nicolas Préteceille dit :

      Parfaitement d’accord avec vos remarques. Ce sujet a d’ailleurs été abordé lors du TEDxParis 2015, preuve de l’urgence de l’adoption d’une réglementation adaptée et de la mise en oeuvre de « sécurités » techniques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

487Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress