Il suffit d’associer chaque bouton à un produit sur l’application Amazon dans la rubrique « mes équipements » puis de configurer votre réseau wifi.

Pour commander, il suffit alors d’appuyer sur le bouton, ce qui passe la commande automatiquement.

Une LED vous indique ensuite que la commande est validée. Une confirmation de commande sera envoyée via une notification sur votre mobile.  Vos commandes sont d’ores et déjà dans votre compte Amazon.

Amazon avec ses Dash Buttons réinvente le paiement 1-click mais dans le monde physique ! L’utilisation est vraiment simplissime.

Les Amazon Dash buttons préfigurent l’avenir de l’IoT commerce, c’est à dire la faculté de nos petits objets connectés à passer des commandes, soit automatiquement (comme le font les produits exploitant le DRS (Dash Replenishment Service)) d’Amazon, soit via la demande de l’utilisateur (pression, vocale…).

La baseline des petits boutons parle d’elle-même : « Ce dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin ».

« Notre idée, c’est de faire disparaître l’expérience d’achat pour les produits qui ne le méritent pas. Il n’est pas forcément amusant d’aller faire du shopping pour des lames de rasoirs. Les boutons Dash révolutionnent ce problème » explique Daniel Rausch, responsable d’Amazon Dash.

Simplifier l’UX (Expérience Utilisateur) et appliquer l’Interface Less Expérience, une idée simple qui fait mouche. A quand Amazon echo en France ?

Chaque bouton est à 4,99 euros remboursés dès la première utilisation. Seuls les membres Amazon Premium peuvent en bénéficier.

On compte d’ores et déjà 43 marques associées à Amazon pour fournir leurs produits en France comme Kleenex, Simplehuman, Sun ou encore Lipton et plus de 100 aux US. Rendez-vous sur Amazon pour plus d’infos.

Mais alors quel résultat pour Amazon et pour les marques ?

D’après Amazon (ouai ben j’ai pas vérifié), le bouton permet de multiplier les ventes par 5 !

Enfin, précisons qu’une version AWS des boutons existent aux US. Quelle particularité me dites vous ? Elle est totalement programmable. Vous  pouvez effectuer des commandes de toute autre marque non nativement associées ou effectuer toute autre action, comme la commande d’une Pizza DOMINOS ou d’un UBER. Non j’ai pas dit une pizza UBER ou un DOMINOS :)

Gageons que beaucoup d’entreprises auront la lueur d’esprit d’exploiter avant les autres les opportunités offertes par les petits boutons comme par le DRS. Je fais devant vous (si, si je viens de me lever), le pari que d’ici 5 ans, une partie conséquente du e-commerce sera en fait déportée sur de l’IoT ! Vous en doutez ? Rendez-vous en 2021